Quoi faire à Hossegor Seignosse

Hossegor ou Soorts-Hossegor est une commune des Landes, en Nouvelle-Aquitaine, à une trentaine de kilomètres du Pays basque (Bayonne en particulier).

 

C’est une station balnéaire positionnée sur une partie de la fameuse Côte d’Argent. Ainsi nichée entre la forêt des Landes et l’Océan atlantique, sa situation lui vaut d’être parmi les destinations phares des visiteurs en manque d’authenticité, et des surfeurs du monde entier. Cette commune landaise se démarque par son patrimoine architectural en grande partie néo-basque, comme les maisons à façade basco-landaise du style des maisons de campagne basques. Cette identité basque transposée à celle landaise est une touche qui fait la particularité même de la ville.

Hossegor, idéal pour des cours de surf !

Hossegor est une destination de premier choix pour ceux qui recherchent une escapade à travers la nature, sans vraiment quitter l’environnement urbain. Autour de son grand lac marin éponyme se développent une faune et une flore pittoresques. Mais ce plan d’eau, vestige d’un ancien estuaire, est avant tout un point de promenade et un milieu où l’on s’adonne volontiers à du pédalo ou du SUP.

On y découvre aussi des installations ostréicoles, donc l’occasion de déguster de délicieuses huitres dans les restaurants environnants. Les amateurs de golfs adoreront aussi le parcours à 18 trous avec un tracé au style britannique auquel la ville a dédié le nom de l’avenue où il se trouve (Avenue du Golf)… Évidemment, on ne peut pas non plus parler d’Hossegor sans toucher mot de ses 7 km de plages et un parterre de spots de surf.

On dit de la ville d’Hossegor la capitale française du surf, de par ses diverses offres de spots spectaculaires. On en connait 5 installés le long de son littoral océan de 7 km. Outre la fameuse plage de nudistes et site de compétition de surf, les « Culs Nuls », les spots la Nord ou encore la Sud… deux autres grandes places de surf font la renommée de la station balnéaire Hossegor : la plage du Centre et La Gravière. La première se situe pile au centre de la ville, près du lac d’Hossegor.

Au vu de son caractère très animé, et ce, toute l’année, avec ses nombreux restaurants et bars le long du rivage, cette plage est celle qui rameute le plus de monde. Mais c’est aussi le spot qui semble le plus dédié aux pros du surf, avec des conditions optimales surtout à mi-marée (parfois aussi à marée haute). Ce beach break ouvert à l’océan se démarque avec une gauche et une droite déployées par un mélange de houles de fond et de houles de vent. Les vagues sont très près du bord. Le spot de la Gravière, lui, est celui qui contribue le plus à la notoriété d’Hossegor en tant que point de rendez-vous mythique des surfeurs. D’abord, l’eau est bonne : 11 à 25°C, permettant d’y surfer confortablement le long de l’année, même s’il est plus idéal d’y aller sur la période d’avril à août. Les surfeurs y rencontreront des vagues puissantes, boostées par une houle moyenne ou longue et un vent nord-ouest.

Seignosse : un paysage de vacances

Au sud des Landes, toujours face à l’immensité océanique et entourée de la forêt des Landes (une partie couvre deux tiers de sa superficie), la ville de Seignosse est accessible via l’A63 (sortie 8 depuis le sud, ou sortie 10 depuis le nord) ou l’A64 (sortie 6 Peyrehorade). La gare ferroviaire la plus proche est à Bayonne (30km). L’aéroport de Biarritz est à 45km… C’est une ville landaise peu dense (un peu plus de 110 habitants au km2), qui semble nichée en pleine nature. En tout cas, son cadre idyllique avec un paysage à multiples visages vaut tout un séjour. En matière de tourisme et de loisirs, son offre tourne autour de plusieurs domaines d’activités et d’espaces naturels, pour ne citer que : l’espace littoral Natura 2000, une partie de la zone du lac d’Hossegor, la réserve naturelle de l’Étang noir… Seignosse dispose aussi de son terrain de golf, planté sur un domaine vallonné de 70 hectares, avec obstacles d’eau et un parcours à 18 trous. Point de rendez-vous en matière d’activités nautiques, là où se rencontrent les amateurs et pros de la planche et du kitesurf de tous les horizons, Seignosse propose aussi un immense parc aquatique, le plus important dans le département landais. Il y a tout ce qu’il faut pour tous les plaisirs de l’eau : piscines chauffées avec kamikazes et toboggans, bains bouillonnants, pataugeoires… La ville de Seignosse est une zone balnéaire landaise par excellence, avec accès à tout ce dont un vacancier ou un touriste rêve pour se changer les idées.

Seignosse est un haut lieu du surf. Avec Biarritz ou encore Anglet, cette commune est considérée comme l’un des points de départ du surf français. Les connaisseurs mondiaux classent même les plages de Seignosse parmi les meilleurs « beach breaks » de la planète. Dans sa liste de must en matière de surf, 3 spots phares sont pour le moins incontournables le long des 6km de plages. Au centre du littoral seignossais et au large d’un quartier très animé et dynamique, le site de surf dit Le Penon est un spot exceptionnel proposant de la bonne vague toute l’année, avec des conditions parfaites apportées par un vent d’est léger et une houle venant d’ouest. On y surfe le mieux à mi-marée. Mais les plus passionnés y trouveront de temps en temps assez de houles à marée haute.  Le spot Les Casernes offre à peu près les mêmes conditions. Il donne aussi des vagues puissantes à presque toutes les marées (même si la moyenne est la plus propice), sans pour autant rivaliser de constance avec Le Penon. La plage des Bourdaines est un peu moins connue, car un peu dérobée derrière des dunes. Il s’agit pourtant d’un spot de classe universelle, avec des vagues puissantes de qualité de gauche et de droite. Mais bien que ce site de surf soit parmi les moins conseillés pour apprenants, il n’est pas moins un terrain de jeu idéal pour parfaire ses techniques, tout en étant accompagné d’un coach.